Décrocher son permis sans stresser

Rate this post

Avant de pouvoir rêver de partir en voiture avec ses amis ou encore aller en cours sans être déposé par papa, il faut d’abord décrocher son permis et ce n’est pas chose facile surtout pour les anxieux. Afin de gagner cette marque d’indépendance, il faut garder en têtes les 3 points suivant.

Comparer les auto-écoles

Avoir son permis est habituellement la première marche vers l’indépendance lorsqu’on est jeune. Cela montre qu’on avance un peu plus dans sa vie et que l’on peut se voir confié de plus grandes responsabilités. On a souvent l’impression qu’une nouvelle porte s’ouvre. Avant d’en arriver là, il faut tout d’abord commencer quelque part. En effet, on ne choisit pas son auto-école au hasard. En allant sur codedelaroute.io, il est possible de comparer les auto-écoles de chaque secteur selon leur taux de réussite grâce à leur partenaire.Il faut donc bien vérifier si une auto-école aussi proche soit-elle est la plus fiable pour vous faire réussir vos examens. Il est aussi recommandé de visiter les sites internet des auto-écoles si elles en ontcar les avis laissés par d’anciens élèves peuvent vous donner une idée de la qualité des cours et des résultats engendrés. Il faut rappeler que depuis le vote de la loi Macron, il est tout à fait possible d’effectuer une heure de conduite d’évaluation avec un moniteur afin qu’il puisse déterminer le nombre d’heures nécessaire pour réussir du premier coup. Il donnera ensuite une estimation du prix de la préparation et il suffira alors de réfléchir sereinement avant de faire le choix final.

Etre assidu et rigoureux

Comme à l’école, le permis demande de la concentration et du sérieux. L’obtenir commence en effet par la connaissance des règles qui régissent la route, à savoir le code. Dès le départ, il faut donc bien écouter le moniteur en cours afin de comprendre les logiques. Il ne faut surtout pas avoir peur de demander une nouvelle explication si les cas semblent flous. A partir de la première leçon de code, il faut commencer à se mettre en situation réelle et réviser partout où il y a un panneau de signalisation ou un marquage. C’est en s’entraînant de façon ludique et dynamique que les leçons resteront en mémoire. Pour la conduite, la première règle est de ne pas se laisser impressionner par la voiture. Il est primordial de dépasser sa peur et de refaire les gestes apprises en restant vigilant aux alentours. Dès que l’occasion se présente, il ne faut pas hésiter à prendre le volant pour améliorer la qualité de sa conduite et aussi pour se familiariser avec les bons réflexes.

Se préparer à l’examen

Toutes les leçons de code sont finies et les heures de conduite terminées, il est temps de passer à l’examen officiel. La plupart du temps, c’est à ce stade que les élèves perdent leurs moyens et échouent. Il faut se rappeler que cet examen se prépare à l’avance, autant psychologiquement que physiquement. Pour ce faire, il vaut mieux se référer aux 1500 questions similaires que se trouve sur code de la route. Ces questions permettent en effet de gagner du temps en n’apprenant que les questions essentielles. En plus, elles ont été rédigées par des professionnels  du code de la route ainsi que de la conduite, ce qui est largement rassurant dans la réussite. Evidemment, l’idée n’est pas de faire du par cœur à toutes les questions mais de comprendre ses règles et de pouvoir les appliquer correctement en conduite.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *