Les bons gestes à adopter pour se protéger contre le moustique tigre !

Rate this post

Si le retour des beaux jours rime avec des températures plus douces et des journées plus lumineuses, elle est aussi synonyme de nuisances avec le retour de l’Aedes Albopictus, communément appelé « moustique tigre qui rend souvent la vie dure pendant l’été. Des gestes simples à mettre en œuvre réduisent efficacement le risque de présence de ce moustique à proximité du domicile et protègent votre entourage.

Le moustique tigre est facilement reconnaissable à sa silhouette noire et à ses rayures blanches, sur l’abdomen et les pattes et est particulièrement nuisant. Ses piqûres interviennent principalement à l’extérieur des habitations essentiellement la journée, avec un pic d’agressivité au lever du jour et au crépuscule. Il se déplace de quelques centaines de mètres en volant, jamais très loin du gîte larvaire. Il gîte dans des creux d’arbre, tas de feuilles, récipients, pneus, partout où il y a de l’eau stagnante. Le moustique tigre est potentiellement un vecteur de maladies infectieuses comme la dengue, le chikungunya ou le Zika, et transmet ces maladies uniquement lorsqu’il a piqué une personne déjà infectée. C’est la raison pour laquelle il est particulièrement surveillé par les autorités sanitaires. Puisque, les produits anti-moustiques (insecticides et répulsifs) ne permettant pas d’éliminer durablement ses insectes, il est donc primordial d’agir en limitant leurs lieux de ponte et de repos, pour empêcher leur développement. 

Les gestes préventifs pour éviter la prolifération de moustique tigre 

Afin d’éviter la prolifération, il est important de suivre ces conseils :

Éliminer les eaux stagnantes

Il est très important de supprimer les eaux stagnantes autour de son domicile. Car le moustique tigre a des facilités pour se reproduire. L’eau stagnante, même en faible quantité, suffit pour que la femelle y ponde ses œufs et prolifère. Il faut donc enlever les coupelles des pots de fleurs ou les remplir de sable, changer l’eau des vases plusieurs fois par semaine, vérifier le bon écoulement des gouttières, mettre à l’abri de la pluie ou supprimer les pneus usagés et tout autre objet pouvant se remplir d’eau, etc. Si vous avez des récipients, seaux, bidons, pots, tonneaux, arrosoirs, pneus, jouets d’enfants, etc., trouvez un moyen pour les supprimer, de les couvrir, ou retournez-les

Entretenir son jardin 

Il est également recommandé de tenir son jardin propre, notamment les allées et les bordures où les moustiques aiment les zones d’ombre. Débroussailler et tailler les herbes hautes et les haies. Les déchets végétaux et les bois morts doivent aussi être régulièrement enlevés. Réduire les sources d’humidité et notamment limiter l’arrosage. 

Pour se protéger des piqûres, voici quelques conseils :

  • Porter des vêtements couvrants et amples ;
  • Installer des moustiquaires, notamment pour les berceaux, mais aussi des diffuseurs d’insecticides à l’intérieur ou des serpentins à l’extérieur ;
    En été, brancher la climatisation ou la ventilation (les moustiques n’aiment pas les endroits frais.) ;
  • Appliquez sur la peau des produits anti-moustiques surtout en journée. Des précautions d’emploi sont à respecter, renseignez-vous auprès de votre médecin ou de votre pharmacien.