Astuces pour protéger sa plomberie

Rate this post

Les conditions hivernales peuvent causer des problèmes aux propriétaires. Pour les propriétaires qui comptent sur les puits pour fournir une eau de haute qualité à leurs familles, l’hiver peut causer des problèmes supplémentaires. Mère Nature peut aggraver tout problème potentiel bien lié.

Alors épargnez-vous un peu d’aggravation, avec du temps et de l’argent, en comprenant les problèmes potentiels d’eau des puits en hiver.

Entretien de l’eau en hiver

Comme la plupart des choses à la maison, l’entretien préventif est un atout majeur.

Les propriétaires qui dépendent de l’eau de puits comprennent que l’entretien courant fait partie du tableau. La maintenance hivernale est importante car les conditions hivernales apportent un sol gelé et des couches de neige qui provoquent des retards en cas de problèmes.

Problèmes d’eau de puits communs en hiver

Les puits sont conçus pour accéder à des eaux souterraines qui ne gèlent pas, ce qui explique pourquoi la plupart de leurs composants sont situés sous la ligne de gel.

Cependant, des problèmes se posent et les propriétaires doivent être prêts à faire attention aux signes de danger éventuels. En règle générale, consultez le bulletin météo, car un froid extrême peut être dangereux pour tout ce qui se passe dehors. En particulier, une exposition excessive à des températures glaciales peut endommager les canalisations et les pompes.

A lire aussi : Trouvez le bon artisan plombier dans Paris 13.

Pipes Congelées

Bien que la majeure partie du puits soit souterraine, des tuyaux sont toujours nécessaires pour amener l’eau du puits à la maison. En hiver, les températures extrêmes peuvent geler les tuyaux.

Pour éviter que les tuyaux ne gèlent, enveloppez-les d’isolant ou de ruban thermique. En ce qui concerne les tuyaux protégés à l’intérieur de la maison, envisagez également d’ajouter de l’isolant à ces murs.

Problèmes de pompe

De nombreuses pompes de puits sont installées sous terre, qui sont généralement protégées des conditions météorologiques hivernales. Pour éviter les problèmes de pompe de puits, inspectez le trou de puits pour vous assurer qu’il est correctement scellé.

Certains utilisent bien les pompes de puits hors sol. Protégez la pompe de puits contre les éléments agressifs et évitez le gel des composants clés.

Perte de pouvoir

Les tempêtes hivernales peuvent entraîner des pannes de courant. Pour les propriétaires possédant des pompes de puits, une perte d’électricité peut également entraîner une perte d’eau. Pour éviter de perdre de l’eau lors d’une panne de courant, de nombreux propriétaires installent des générateurs portables.

Généralement, les groupes électrogènes portables nécessitent de l’essence, du diesel ou du gaz naturel pour fournir de l’électricité au puits.

En outre, il est conseillé de conserver une réserve d’eau douce à l’intérieur de la maison en cas de panne de courant prolongée.

Quelques conseils pour garder votre eau saine et sauve en hiver

  • Inspectez visuellement tout l’équipement du puits, en particulier le bouchon du puits ou le tubage du puits pour vous assurer que le bouchon est bien ajusté.
  • Assurez-vous que les terrains autour de la tête de puits s’éloignent du puits et confirmez que la zone est exempte de débris.
  • Gardez tous les contaminants, tels que l’huile de moteur, les engrais ou les pesticides, loin du puits.
  • Testez l’eau immédiatement s’il y a des changements d’odeur, de goût ou d’apparence.

La qualité de l’eau est de la plus haute importance. Si vous avez des questions ou des inquiétudes, consultez un professionnel qui inspectera votre puits et assurera la sécurité de votre eau et de votre famille.