Comment conduire pendant le mauvais temps ?

5 (100%) 1 vote

Conduire en hiver est un défi très différent de tous les autres challenges. En effet, les conditions routières sont très difficiles pendant cette période de l’année. Elles ne cessent de vous mettre à l’épreuve. De ce fait, il convient de bien se préparer pour ce temps glacial. L’objectif est de garantir un bon niveau de sécurité et une conduite confortable et sans risques. Prendre le volant pour aller travailler avec quelques dizaines de centimètres de neige qui couvrent la route serait un défi quotidien pendant la saison hivernale. Adoptez les bonnes pratiques pour réussir ce challenge. Découvrez un condensé de conseils dans la suite de cet article.

Comment rester en sécurité pendant l’hiver ?

Pour garantir un minium de sécurité pendant l’hiver, il serait judicieux de procéder à un entretien régulier pour votre voiture. Eviter les pannes d’hiver serait possible grâce à un certain nombre d’astuces et de bonnes pratiques. Le but est d’améliorer :

La vision : Pour dégager la vision et offrir au conducteur une meilleure expérience utilisateur, il convient de veiller à la propreté du pare-brise. De ce fait, il serait judicieux de le nettoyer de l’extérieur mais aussi de l’intérieur. S’il présente une fissure ou un éclat, il faut rapidement reparer pare brise pour ne pas causer des dégâts plus graves. Il convient aussi de garder toutes les parties vitrées propres sans autocollants ni neige.

La visibilité de votre véhicule

En prenant la route, veuillez à ce que les accessoires qui conditionnent la visibilité de votre véhicule pour les autres usagers de la route soient fonctionnels. En effet, il convient de vérifier l’état des optiques et leur propreté ainsi que les lumières. Les plaques d’immatriculation doivent être propres. En nettoyant la neige, n’oubliez pas les éclairages avant et arrière. Quand la visibilité est réduite, il serait judicieux et voire même obligatoire d’utiliser les phares. Lorsque la visibilité s’améliore, il convient d’éteindre les éclairages pour ne pas éblouir les autres automobilistes.

Les pneus de votre voiture : A l’arrivée de l’hiver, il convient de changer les pneus et de mettre ceux qui s’adaptent à la saison. Vous pouvez aussi opter pour des pneus toutes saisons. Ils sont conçus avec un caoutchouc spécial qui assure une bonne adhérence quelle que soit la saison froide ou humide.

Avant de partir ….

Avant de démarrer votre voiture pendant l’hiver, prenez un peu de temps pour préparer votre départ surtout pour les longs trajets. L’idée est d’éviter des pannes brusques ou de mauvaises surprises en cours de route. Dix minutes seront suffisantes pour faire un petit check up. Vérifiez le niveau du carburant dans le réservoir. Il convient de prévoir le quart de la quantité du carburant pour les retards imprévus. Par la suite, il serait préférable de vérifier l’état du pare-brise. Si la situation le nécessite, il convient de reparer pare brise avant de partir en voyage ou pour de longs trajets.

S’il neige, procédez à un dégivrage du pare-brise ainsi que de toutes les parties vitrées pour une meilleure vision. Avant le départ, planifiez le circuit que vous allez suivre. Il convient de privilégier les grandes routes  car elles sont plus susceptibles d’être dégagées et salées.

Des conseils pour une bonne conduite

Quand les températures glaciales sont là, il convient d’adopter un mode de conduite plus prudent et accorder une plus grande attention à la route. En démarrant, il convient de choisir la deuxième vitesse. Si vous avez besoin de freiner, essayez d’appuyer sur la pédale doucement. L’objectif est de ne pas bloquer les roues. La prudence est de mise dans les conditions climatiques sévères : du brouillard, de la neige, de grandes averses….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *