L’évolution des caisses enregistreuses !

5 (100%) 1 vote

Objet incontournable dans n’importe quel commerce, la caisse enregistreuse enregistre les transactions de vente et stocke la trésorerie d’un commerce. C’est une solution d’encaissement efficace à tous les niveaux.

Avant d’être aussi évoluée la caisse enregistreuse était inventée pour conserver une trace des transactions réalisées par les commerçants. Ces dernières années, ce procédé a gagné énormément en termes de technologies notamment depuis que les cartes de crédit sont de devenu légions. De nos jours, les fabricants proposent tous des caisses en réseau avec écran tactile, mais les caisses autonomes.

Qu’est ce qu’une caisse d’enregistrement ?

Présente dans tous les commerces, les restaurants et les cafés, cet appareil à enregistrer les achats d’un client. Elle est composé d’une machine à calculer, d’un tiroir caisse et deux imprimantes. Elle est chargée de plusieurs fonctionnalités : l’addition, l’impression du ticket caisse, ouverture et fermeture du tiroir caisse. Les nouveaux modèles sont liés avec un ordinateur central pour la gestion de stocks. Il faut mentionner que c’était une machine initialement inventée pour conserver une trace des transactions réalisées par les commerçants.

L’invention et l’évolution

Propriétaire de saloon à Dayton (Ohio, USA), James Ritty constate que ses employés se servent dans la caisse de son établissement. Il devrait régulièrement faire face à ses employés qui voulaient les escroquer en l’alertant à chaque fois qu’un paiement était effectué. En 1879, l’homme entreprend alors avec l’aide de son frère John la construction de caisse enregistreuse. Cet appareil était muni de touches en métal sur lesquelles sont imprimés différents montants en dollars. La première amélioration d’importance apportée par les nouveaux acquéreurs fut d’ajouter un rouleau en papier sur lequel s’inscrivait le détail des transactions. En 1902, la caisse enregistreuse est évoluée offrant ainsi aux commerçants des totaux cumulatifs et permet de vérifier les transactions. Cela aide les entreprises à collecter des données de recherche pour optimiser leurs affaires. En 1974, cette machine génère un ticket après chaque opération et sur lequel figure : la date, la désignation des produits, leur quantité, leur prix, le montant total, le nom du magasin.

La caisse moderne

Les premières machines permettaient simplement de faire des additions et de calculer la monnaie à rendre, ensuite un tiroir fut ajouté, lequel s’ouvrait avec un bruit de clochettes, ce qui avertissait le patron de la tenue d’une transaction. Les nouveaux systèmes d’encaissement automatiques innovent et proposent désormais une gamme complète d’automates de paiement et d’encaissement. Ces modèles connectés fonctionnent avec des logiciels et offrent de nouvelles fonctionnalités comme la gestion de vos stocks, de votre comptabilité, l’analyse de vos ventes, ou encore la mise en place d’un système de fidélité. Les systèmes de caisse les plus récents incorporent tout ce dont on peut rêver pour faire prospérer son commerce. Certains systèmes de caisse enregistreuse se développent alors sur tablettes tactiles comme les iPad. Leurs fonctionnalités sont désormais incalculables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *