Surchauffe des moteurs : causes, signes et prévention !

La surchauffe du moteur d’une voiture peut entraîner des dommages mécaniques graves comme la casse prématurée du moteur et le claquement du joint de culasse. Il faut alors en découvrir les causes avant que d’autres problèmes apparaissent.

La surchauffe du moteur est un phénomène redouté de tout conducteur. Ce problème mécanique apparaît lorsque le système de refroidissement du moteur ne fonctionne plus. Ce système de refroidissement absorbe la chaleur excessive et l’évacue dans le radiateur. Différentes raisons provoquent la surchauffe de votre moteur : fuite de liquide de refroidissement, radiateur obstrué ou sale, problème de thermostat, pompe à eau défectueuse, baisse du niveau d’huile, mauvais fonctionnement du ventilateur de radiateur et circuit bouché.

Les signes de surchauffe du moteur

Un moteur qui surchauffe vous envoie plusieurs signaux avant la panne complète. Vous verrez dans un premier temps l’aiguille de température augmenter significativement. La température idéale pour un moteur se trouve aux environs de 90°C. L’aiguille doit rester dans une plage de plus ou moins 10°C pour un fonctionnement optimal. En cas de surchauffe (120°C), le voyant rouge du liquide de refroidissement va passer à l’orange, puis la lumière du moteur clignotera. Une fumée blanche sous le capot un bruit sourd peut aussi être annonciateur d’une surchauffe moteur.

Que faire en cas de surchauffe du moteur ?

Dans le cas d’une surchauffe causée par un bas niveau du liquide de refroidissement, on peut attendre que la température du système baisse, ouvrir très lentement le bouchon de remplissage (du radiateur ou du vase d’expansion, dépendamment du type de système présent) en prenant soin de se protéger les mains et les yeux. Idéalement, on peut ajouter du liquide de refroidissement répondant aux normes du manufacturier. Sinon de l’eau peut dépanner, mais on doit la vidanger et la remplacer par le bon type d’antigel le plus rapidement possible.

Coupez ensuite la climatisation et mettez le chauffage à fond pour qu’il évacue la chaleur du moteur dans le système pour le recracher dans l’habitacle. 

Arrêtez-vous (sous peine de voir le moteur perdre de la puissance pour finir par casser) et appeler un service de remorquage, ou si possible, se rendre à l’atelier de réparation le plus proche.

Mesures de précaution pour éviter une surchauffe du moteur

Un entretien régulier permet d’éviter ou diminuer le risque de surchauffe :
Changer votre huile régulièrement peut être bénéfique pour éviter le surchauffe, et si vous faites faire la manipulation par un professionnel, demandez-lui de vérifier si le ventilateur est en bon état et de contrôler le niveau du liquide de refroidissement si nécessaire. 

Ne mettez pas votre système airco sur une position maximale lorsqu’il fait très chaud. Non seulement, vous vous épargnerez ainsi un éventuel “choc thermique” lorsque vous quitterez votre voiture, mais en plus, vous éviterez la surchauffe du moteur. Il suffit de régler la température intérieure du véhicule à quelques degrés de moins que la température extérieure (ou idéalement entre 20 et 25°C) pour avoir le sentiment de fraîcheur.